OpenStreetMap : devenir contributeur

Open Street Map, c’est quoi ?

Open Street Map est un projet de cartographie du monde collaboratif libre.

Le projet est né en 2004 en Angleterre, par Steve Coast, qui s’est inspiré du succès de Wikipedia, pour proposer une carte qui puisse se passer des données de carte propriétaire (IGN en France par exemple). Ce sont donc les internautes qui ajoutent des informations sur la carte du monde. Soit en s’appuyant sur des images satellites des traces GPS, ou encore sur la connaissance des personnes de leur environnement proche. Depuis sa création le site enregistre plus de 1,6 millions d’utilisateurs inscrits dans le monde, il est supporté par l’organisation à but non lucratif « OpenStreetMap Foundation » en Angleterre.

Les projets autour d’OSM

Les données présentes sur Open Street Map (OSM) étant libres et gratuites, elles sont donc récupérables, et utilisables gratuitement, ce qui a donné naissance à un certain nombre de projets. Des cartes indiquant les transports en communs/pistes cyclables comme http://demo.3liz.com/osmtransport/ , des cartes s’intéressant à l’accessibilité pour les personnes malvoyantes ou aveugles, ou à mobilité réduite : http://wiki.openstreetmap.org/wiki/FR:Accessibility .

 

OSM et l’assistance humanitaire

Il existe une équipe humanitaire OpenStreetMap qui s’occupe de coordonner la création et la distribution de ressources cartographiques pour soutenir les efforts d’assistance humanitaire partout dans le monde. Concrètement il s’agit de faire un appel à la communauté afin de cartographier une zone touchée par une catastrophe naturelle par exemple afin d’aider les secours à être plus efficaces sur le terrain (identification des zones prioritaires, repérer les zones empruntables avec un véhicule …).

Plus d’information sur les actions menées dans le monde par l’équipe humanitaire :

http://wiki.openstreetmap.org/wiki/FR:Humanitarian_OSM_Team

Comment participer ?

Il existe plusieurs façons de participer à OpenStreetMap. Il est possible de participer à l’élaboration des cartes directement sur le terrain avec, par exemple, un GPS « randonnée », et de quoi prendre des notes ou à partir de photos aériennes (ce qui est notamment beaucoup fait lors des actions de l’équipe humanitaire d’OSM).

 

Inscription à OSM


Dans un premier temps, vous allez avoir besoin de vous inscrire sur le site Internet www.openstreetmap.org. Vous aurez alors juste besoin d’une adresse mail valide :

Une fois votre compte créé, connectez-vous à votre compte utilisateurs, vous devriez maintenant avoir la possibilité de modifier la carte, d’importer des traces GPS …

Modifier la carte dans le navigateur Internet

En cliquant sur le bouton vous devriez-être invité à « Commencer le tutoriel », ou directement « Editer la carte ».

Si c’est la première fois que vous participez à OSM, il est conseillé de suivre le tutoriel qui vous permettra de saisir les principes généraux de modification d’une carte sur OSM.

Vous apprendrez notamment qu’il existe 3 éléments qui constituent la carte : des points (pour situer un lieu ou un bâtiment par exemple), des lignes (pour les routes et chemins), et des polygones (pour les contours des bâtiments, délimiter une forêt …).

Chacun de ces éléments possède des propriétés qui vous permettront de symboliser tout ce qui sera représenté sur votre carte.

Ajout d’un point

Pour l’ajout d’un point, commencez par cliquer sur l’outil d’ajout d’un point

puis placez ce point à l’emplacement voulu sur la carte. Vous devriez maintenant avoir sur la gauche de la fenêtre un certain nombre de propriétés possibles pour un point (toutes les possibilités ne sont pas affichées, vous devrez utiliser la fonction de recherche dans certains cas).

Par exemple pour placer sur une carte un monument aux morts, vous devrez passer par la recherche, en recherchant « Mémorial » :

En cliquant sur le « i » on peut avoir des précisions concernant ce point, nous allons donc bien positionner un mémorial (et non pas un monument qui désignera un édifice de taille bien plus conséquente).

 

Ajout d’une ligne

Commencez par sélectionner l’outil d’ajout de ligne . Pour tracer une ligne, vous allez devoir placer différents points qui seront automatiquement reliés entre eux.
Attention, lors du tracé d’une ligne (par exemple une route), vous devrez veiller à ce qu’elle soit bien reliée aux éventuelles autres routes qu’elle croise.

Pour terminer un tracé, cliquez une seconde fois sur le dernier point que vous avez placé. Vous allez devoir maintenant déterminer de quel type de ligne il s’agit.

Ici il s’agit d’une route résidentielle, en choisissant « Route » :

Pour le cas d’une route, vous allez pouvoir ensuite préciser le sens de circulation, la vitesse maximale autorisée, les moyens d’accès et même le revêtement.


Ajout d’un polygone

Sélectionnez l’outil de polygone . Le tracé d’un polygone ressemble à ce que vous aviez fait pour une ligne, vous allez devoir placer différents points qui seront reliés ensemble, et pour terminer la forme que vous êtes en train de tracer, cliquez une seconde fois sur le dernier point que vous avez placé.

Encore une fois vous allez devoir préciser la nature de la zone que vous venez de tracer.

Il s’agit ici d’un parking (on peut apercevoir des voitures sur la photo aérienne), il va donc falloir utiliser une nouvelle fois la fonction de recherche.

Dans cet exemple, vous allez pouvoir préciser par exemple s’il s’agit d’un parking payant, le nombre de places disponibles …

Lors de ces modifications, vous pourrez à tout moment annuler la dernière action réalisée, ou la rétablir

Une fois que vous avez terminé une modification sur la carte, vous allez pouvoir sauvegarder votre travail afin qu’il soit visible par tout le monde sur la carte

Vous pouvez voir au passage que le nombre de modifications que vous avez apportées sont indiquées à côté du bouton de sauvegarde.
Après avoir cliqué sur le bouton « Sauvegarder », vous serez invité à vérifier l’ensemble des modifications faites, et aussi à commenter ces modifications (afin que la communauté puisse connaître le travail effectué rapidement).

Importer une trace GPS

Sur le terrain

Avec un GPS de randonnée ou encore un smartphone, il est possible de sauvegarder une trace GPS d’un trajet. Il est également possible sur certains appareils de positionner des marqueurs sur la trace, ce qui permettra une fois sur l’ordinateur de repérer sur le tracé les points importants du trajet, et donc de positionner avec précision ces éléments sur la carte.
Par exemple un passage difficile lors d’un trajet en vélo obligeant à mettre pied à terre, quand vous êtes au niveau de l’obstacle, vous placez un marqueur sur votre GPS, vous notez (soit sur le GPS soit sur papier) que le repère X correspond à un obstacle. Une fois sur l’ordinateur, vous verrez sur la trace ce fameux repère X, et vous pourrez donc signaler sur la carte un obstacle.

Sur votre ordinateur

Vous allez devoir commencer par récupérer la trace GPS de votre appareil pour la transférer sur votre ordinateur (la méthode peut différer d’un appareil à l’autre : se reporter à la notice de votre GPS).
Vous ne pouvez importer dans OpenStreetMap que des fichiers au format .GPX, si votre appareil ne vous propose pas le bon format directement, référez-vous à la page suivante (en anglais) afin de voir si le format de votre GPS peut être converti en GPX (colonne « To convert to GPX). Si la conversion est possible vous devrez utiliser le logiciel indiqué pour obtenir un fichier GPX.

http://wiki.openstreetmap.org/wiki/List_of_GPS_trace_file_formats

Sur le site OpenStreetMap.org

Vous devriez avoir en haut du site une option « Trace GPS »

En cliquant dessus vous allez arriver sur une page vous proposant les dernières traces GPS publiques importée dans OSM par ses utilisateurs, mais également la possibilité d’envoyer une trace, ou de consulter l’ensemble des traces GPS que vous avez déjà importées sur le site.

Au moment d’envoyer une de vos traces GPS, vous allez pouvoir donner une description, ainsi que des mots clés à ce trajet.

Mais surtout de déterminer de quelle manière ces tracés seront visibles dans OSM :

Une fois la trace GPS enregistrée, vous allez pouvoir l’utiliser pour vous aider à la modification de la carte.

Allez dans « Voir toutes vos traces », et pour chaque trace (c’est également vrai pour les traces publiques évoquées plus haut), vous allez pouvoir voir le détail de la trace, vous rendre sur la zone de la carte correspondante, ou encore aller directement en mode modification de carte avec la trace GPS superposée à la carte.

La trace GPS en rose par-dessus la route en jaune.

Comme vous pouvez le remarquer, la trace GPS ne suit pas parfaitement le tracé de la route. Cela est dû à un manque de précision du GPS, qui dépend non seulement du matériel utilisé mais aussi d’autres facteurs comme le nombre de satellites visibles à ce moment-là.

Aller plus loin

OpenStreetMap France

OpenStreetMap France est une association loi 1901, elle a pour but de promouvoir le projet OpenStreetMap.

http://www.openstreetmap.fr/

Le site Internet de cette association regroupe des informations sur le projet OpenStreetMap (présentation, enjeux …), les informations concernant les actualités sur les utilisations d’OSM, les projets parallèles, les événements organisés en France.

Il existe également un forum sur lequel la communauté française peut échanger autour du projet, ou de ses utilisations.

http://forum.openstreetmap.fr/

Le Wiki

Un Wiki est un site Internet collaboratif, propice à des partages d’information à large échelle.

http://wiki.openstreetmap.org/wiki/FR:Page_principale

Le Wiki de OpenStreetMap contient toute la documentation écrite autour de cette cartographie.

Il est possible de faire une recherche directement sur la page du Wiki à l’aide de la zone de recherche en haut à droite, ou encore lors de la modification d’une carte. Lors de l’attribution des paramètres d’un élément de carte, vous avez un lien amenant directement sur ce Wiki, il vous suffit de cliquer sur le « i » présent sur la plupart des éléments afin d’afficher les informations détaillées :

 

 

 

 

  Télécharger le tutoriel

 

Still quiet here.sas

Laissez un commentaire